Cargando...
L’Entreprise

Daniel Achille B. J. est né en Belgique en 1940, étant le fils de Bernard Ceuppens et Annie Van Campenhout. Lorsqu’il avait 8 ans, il a émigré avec sa famille, ainsi qu’avec d’autres familles belges dans la région de Capitan Miranda, a Itapúa. Mais c’est finalement dans un établissement laitier de Fernando de la Mora qu’ils se sont établis.

En 1963, Daniel Achille B.J. fait la connaissance de sa future épouse qui se consacrait chez elle comme hobby, a incuber des œufs fertiles et a élever et faire grossir des poulets. La petite couveuse avec laquelle le processus d’industrialisation s’est initié, avait une capacité pour100 œufs. Les œufs fertiles étaient amenés de Buenos Aires.

1964 est l’année de départ de tout ce qui viendrait depuis lors et c’est l’année du mariage de Daniel et Blanca qui s’installent dans une propriété achetée à crédit à Capiata. C’est en 1967 que commence modestement ce projet qui se transforme en un icône de l’industrie avicole dans le pays. Una histoire officielle de la ‘Granja Avicola La Blanca, qui est intimement liée a la vie de ses fondateurs.

A cette Epoque, la consommation de poulet se limitait aux jours festifs, et les personnes qui n’avaient pas leur propre élevage chez eux ou dans leur grange de fin de semaine, achetaient les poulets vivants dans un petit magasin d’Asunción, où ils étaient choisis pour ensuite les sacrifier et les préparer a la maison. Avec le début de l’élevage et l’engraissement à grande échelle, les époux Ceuppens ont commencé avec l’abattage des volailles pour les vendre d’abord aux familles et ensuite aux restaurants.

En 1970, a cause de la “maladie de Newscastle” qui attaquait les volailles, Monsieur Daniel a décidé de vendre la plupart de ses vaches laitières, pour ainsi récupérer de manière étonnante la production des poulets et marquer le début de l’aviculture moderne dans le pays.

Par la suite, la ‘Granja Avicola LA BLANCA’ s’est convertie dans l’unique entreprise au Paraguay qui compta avec des granges pour la reproduction, des établissements pour l’incubation et l’engraissement, l’usine de traitement de nourriture pour animaux et un laboratoire de contrôle de qualité. Par ailleurs, l’entreprise se trouve constamment en voie d’adaptation aux dernières technologies requises par l’industrie avicole.

La première Entreprise avicole paraguayenne qui commença a exporter vers des pays comme l’Argentine, la Russie, le Venezuela ainsi que l’Afrique et le Moyen Orient, par la qualité de ses produits, appliquant les systèmes de GMP (Bonnes pratiques de Manufacture) et HACCP (Analyse de risques et points de critiques de contrôle), certificats par l’entreprise LATU Système (Uruguay)

Monsieur Daniel s’est également engagé dans le développement de l’élevage de bétail de la race Brangus et aussi, en établissant une usine laitière pour la production des produits ‘La Pradera”.

Il a également obtenu plusieurs Prix pour sa grande capacité comme leader et son caractère innovateur. Son vrai souci concernant ses fonctionnaires et collaborateurs l’a converti en une personne qui était plus qu’un patron.

Les 3 filles du mariage Ceuppens Talavera : Ana, Blanca et Violeta continuent de maintenir l’établissement avicole en cherchant à faire perdurer fidèlement le légat de leur père et l’excellence dans le travail.

Objectifs

L’ENTREPRISE se rapproche en permanence aux conditions que la nature requiert pour le développement de l’élevage, ainsi que l’alimentation, le contrôle, le traitement, l’emballage et la distribution des produits de volailles PECHUGON, ceci afin de respecter les conditions les plus exigeantes de qualité internationale, de sorte que ses clients puissent consommer les produits tendres fidèles a la devise : délicieusement naturel.

Vision

“Etre l’entreprise avicole qui optimise, en même temps, sa position comme leader sur le marché et les intérêts sociaux".

Mission

Etre constamment à la recherche de l’excellence et la qualité, être disponibles en faisant face aux éventualités et en résolvant les problèmes, ce qui est obtenu grâce à notre philosophie de travail, qui se base sur un travail digne et en équipe, afin de permettre le développement intégral de chaque employé.

Certification et processus

Dans l’usine d’abattage, le programme HACCP -par ses sigles en anglais- qui signifie : Analyse de Risques et Points Critiques de Contrôle, a été implanté. Il s’agit d’un système préventif qui permet d’identifier les dangers spécifiques et les mesures pour leur contrôle afin de garantir la qualité des produits.

Depuis l’année 2003, la “Granja Avícola LA BLANCA S.A” a considéré primordial, le développement de ce programme pour la gestion efficiente des processus de production et la maintenance des hauts niveaux de qualité, afin d’offrir au consommateur le poulet le plus savoureux.

Actuellement, le projet pour obtenir la norme ISO 2200 qui garantit la qualité en production, traitement et en gestion de la sécurité alimentaire est entrain de se mettre en œuvre. Et nous comptons avec toute l’infrastructure et la technologie de pointe nécessaire pour le cycle complet lié a la production de poulets :

Granges de Elevage et Grandes de Reproduction : Ce cycle commence avec l’importation des poussins reproducteurs qui sont élevés dans les Granges de Reproduction jusqu’aux 23 semaines d’âge. A partir de ce moment-là, ils sont transférés aux GRANGES DE REPRODUCTION où, a partir des 25 semaines, ils commencent à produire des œufs fertiles.

Couveuses et halles d’engraissement : Les œufs restent 18 jours dans les INCUBATEURS avec un strict contrôle de température, humidité et conditions de stérilité. Ensuite, ils sont transportés dans les ECLOSOIRS où ils restent 3 jours de plus. Après leur naissance, les poussins sont vaccinés et envoyés aux halles d’engraissement où ils sont élevés sous des normes de biosécurité, de gestion et une alimentation appropriée.

Usine d’aliments pour animaux: Dans l’usine de nourriture pour animaux, les aliments sont élaborés à partir du maïs, soja, pellets de soja, vitamines et aminoacides qui permettent que les volailles aient une croissance saine et naturelle. Par ailleurs, cette diète apporte aux poulets PECHUGON, une viande tendre, consistante et d’une excellente saveur.

Abattoirs: Ayant l’âge de 38 à 40 jours, les poussins sont transférés aux USINES D’ABBATTAGE et aux processeurs d’aliments, où s’obtient la viande de poulet prête pour être consommée sous différentes formes.

Laboratoires: LE LABORATOIRE DE CONTRÔLE DE QUALITE vérifie tout le cycle de production, y compris l’analyse bromatologique de la matière première de la nourriture animale, l’analyse microbiologique des eaux et effluents, l’analyse physicochimique (externe) et l’analyse microbiologique des superficies et de la viande.

Environnement

Les Poulets Pechugon sont élevés dans une philosophie liée a la “Syntonie avec l’environnement » dans des granges entourées de vert et d’air pur, élevés artisanalement avec le temps nécessaire pour leur développement et croissance, basée sur le système nutritionnel 100% naturel.

Les propriétaires de granges et les professionnels assurent l’accomplissement des conditions de biosécurité qui sont assez sévères. Les volailles reçoivent des soins tels qu’ils sont dictés par la nature et sans enfreindre les normes de l’environnement.

s